Où Catherine passe son premier brevet 100 km, en compagnie de Jean-Marie et de Daniel qui raconte…

Dimanche matin, un temps à ne pas mettre un (e) cycliste dehors….
Et pourtant, nous étions deux au départ de Vertou, décidés à braver cette pluie pratiquement discontinue toute la journée.
Un brevet de 100 km, en peloton, une première, l’appréhension est grande pour Catherine. Rouler à une moyenne de 22.5 km/h, elle n’a jamais dépassé le 20…. et malgré tout, elle est confiante.
Une soixantaine de cyclos présents, trois pelotons sont formés. Nous sommes dans le troisième et dernier pelotons, celui qui au vu des participants sera le moins rapide,  » allure modérée 22,5 km/h  » *
– 8h15, nous partons. Les premiers km sont effectués à une allure très modérée avec un vent contraire . Nous restons à l’arrière du peloton, Catherine n’a pas encore acquis la maitrise totale de rouler en groupe. Premier arrêt à Sainte-Pazanne, nous profitons de cette pose pour aller boire un café, nous alimenter, et satisfaire un besoin naturel. En quittant le café, la tenancière nous souhaite bon courage, ce à quoi Catherine me dit qu’elle n’a jamais été si heureuse de faire du vélo, et ce à quoi je lui répond que peut-être un autre jour elle aura besoin d’être encouragée….
Notre groupe d’une vingtaine de cyclo repart doucement et petit à petit l’allure va s’accélérer. Le deuxième arrêt à Vieillevigne sera beaucoup plus court. Une crevaison ayant retardé tout le groupe qui a attendu le temps de la réparation. La dernière partie du parcours a été plus rapide. L’arrivée étant proche, on a hâte d’en finir. On a approché les 30 km/h sur des portions plates et très roulantes. Catherine a bien suivi et même engagé quelques conversations, Il est vrai qu’avec elle on ne s’ennuie pas ….
L’allure type audax a été respectée à la moyenne de 22 km/h.
A 13h30, nous consommions notre sandwich et le verre de l’amitié.
Bravo Catherine et félicitations pour ton premier brevet fédéral de 100 km.
Daniel 
Il faut préciser qu’à un brevet fédéral, il n’y a pas de vitesse moyenne imposée, c’est le groupe qui gère son allure. Pour preuve, nous étions Vieillevigne quand les premiers étaient de retour.

One thought on “Où Catherine passe son premier brevet 100 km, en compagnie de Jean-Marie et de Daniel qui raconte…

  1. Fradin Jean Paul
    15/03/2017 à 20 h 02 min

    bonne analyse de DANIEL et bravo à CATHERINE dont j’ai fait la connaissance lors de ce brevet il est vrai que la météo prévue n’était pas encourageante